Les 6 nouveaux lauréats du programme de l'accélérateur 21

 

 

 

Dès juin 2022, six nouvelles solutions d’accompagnement et de soin au service de personnes fragiles bénéficieront de l’appui du programme Intrapreneuriat de 21, l'accélérateur d'innovation sociale de la Croix-Rouge française et Nexem. 

Nées sur le terrain, dans les structures bénévoles ou dans les établissements et services sociaux et médico-sociaux, ces initiatives seront accompagnées pendant six mois pour être développées et déployées à grande échelle, au service du plus grand nombre.

Sélectionnées parmi 90 candidatures venues de toute la France, ces initiatives ont été choisies pour leur fort impact potentiel en réponse aux besoins des personnes confrontées à la maladie, au handicap, à la perte d’autonomie, à une enfance fragilisée, à la violence ou à l’exclusion sociale.

Les six lauréats de la 5ème saison du programme Intrapreneuriat - lancé depuis la création de l’accélérateur en mai 2019 - sont des porteurs de projet salariés ou bénévoles de la Croix-Rouge française et des associations adhérentes de Nexem. Ont été sélectionnés :

1. "La garderie solidaire" créée par Hélène Champetier au sein de l'Union départementale des associations familiales (Udaf) de la Gironde. Une garderie ouverte le samedi, véritable solution de répit pour les familles monoparentales et les parents ayant un enfant en situation de handicap. Ce projet est adossé à l’ouverture d’une maison d’assistantes maternelles (MAM) qui proposera un accueil mixte pour tous les enfants, en incluant ceux qui ont des besoins spécifiques liés à leur handicap.

2. "Activité de maraîchage bio en insertion professionnelle” portée par cécilia Barbette de l’association APAJH de la Drôme. Le secteur du travail en milieu protégé et des instituts médico-psychologiques accueillant de jeunes majeurs peinent à trouver des débouchés dans le milieu ordinaire. Sur un terrain de 1,5 hectare inutilisé et certifié bio, l’APAJH  de la Drôme crée une activité de maraîchage bio pour former des jeunes et des travailleurs d’établissements ou services d'aide par le travail au maraîchage. L’objectif est de faciliter leur insertion dans le milieu ordinaire. 

3. "De fils en serviettes", projet de lutte contre la précarité menstruelle en Guyane porté par Julie Hélot. En Guyane, 50 % de la population vit sous le seuil de pauvreté nationale. L’accès aux protections hygiéniques est coûteux pour ces populations. « De fils en serviettes » vise la sensibilisation et l'accès à des protections hygiéniques en nombre suffisant, et se donne pour perspective le développement d’une activité de fabrication de serviettes hygiéniques lavables qui favoriserait l’insertion socio-professionnelle.

4. "AIME", une application de prévention à la vie affective et sexuelle pour les mineurs non-accompagnés, développée par Laëtitia Marquié et l'équipe du Lieu d'accueil et d'orientation de Taverny (LAO). Accessible sur mobile et personnalisable selon l’âge, le genre, les habitudes culturelles, « AIME » peut être facilement déployée dans tous les lieux d'accueil.

5. L'application d'expérience patient, porté Karl Hausknost et l'équipe de soins de suite et de réadaptation Richelieu à La Rochelle. Améliorer l’expérience et le quotidien des patients au cours de leur prise en charge dans les établissements de la Croix-Rouge française, est l’objectif de ce projet d’application mobile.

6. "Pixou et Rapetou" les applications de suivi de matériel sur mobile, porté par Dai Nguyen de l'unité locale de Chaville dans les Hauts-de-Seine. Deux applications mobiles qui permettent de gérer le matériel de l’urgence et du secourisme. Pixou permet de réaliser l’inventaire en temps réel du stock. Rapetou permet aux équipiers-secouristes de préparer leur équipement et de vérifier la liste du matériel embarqué.

Pour Axelle Lemaire, Directrice déléguée de la stratégie, innovation et de l’impact de la Croix-Rouge française et directrice générale de 21 "Les projets des intrapreneurs que nous avons retenus illustrent parfaitement le potentiel de l'innovation sociale : la capacité à apporter des réponses nouvelles à des besoins sociaux mal couverts en utilisant des pistes d'action différentes. Le programme Intrapreneuriat s'inscrit dans cette démarche en donnant le pouvoir d'agir aux volontaires de la Croix-Rouge et de Nexem. Qu'ils soient salariés ou bénévoles, qu'ils soient aides-soignants ou secouristes, les porteurs de projets connaissent les besoins du terrain et sont bien placés pour imaginer les manières de contourner les obstacles. C'est de l'intelligence collective en actes"

"Notre ambition est simple : identifier les solutions utiles pour les personnes vulnérables, mettre l’intelligence collective et la créativité au service de projets innovants qui répondent à des besoins. Avec nos 6 nouveaux lauréats, nous progressons dans cette voie essentielle au développement de l’économie sociale et solidaire." déclare Stéphane Racz, directeur général de Nexem. 

Avec cette promotion, les deux organisations confortent leur engagement commun pour imaginer et développer les modèles d’accompagnement d’aujourd’hui et de demain au plus près des besoins et des nouvelles attentes des personnes.

Depuis 2019, l’accélérateur d’innovation sociale de la Croix-Rouge française et de Nexem a accompagné 50 solutions d’innovation sociale, fondé six programmes d’accélération et déployé ¼ des solutions à grande échelle.

A propos de 21, l’accélérateur d’Innovation Sociale de la Croix-Rouge française et de Nexem

Depuis son lancement en mai 2019, 21, l’accélérateur d’innovation sociale de la Croix-Rouge française et de Nexem a accompagné 50 solutions innovantes, dont 17 intrapreneurs, au service de l’accompagnement social et médico-social des plus vulnérables.

Le programme Intrapreneuriat de 21 est un accompagnement sur six mois organisé en trois phases : 1. Exploration et conception 2. Prototypage 3. Expérimentation sur le terrain, au sein des structures de la Croix-Rouge française et de Nexem.

Il prévoit un financement pouvant aller jusqu’à 10 000 euros par projet, des conseils experts, un suivi personnalisé, des sessions de partage entre pairs, un dispositif de formation et un poste de travail à 21, situé à Montrouge (92). 21 propose également 5 autres programmes dans les champs du handicap, du bien vieillir, de la santé numérique, de la lutte contre les exclusions…

21 c’est aussi un espace de 1000 m2, situé au cœur du campus de la Croix-Rouge française, à Montrouge. Il abrite un coworking social, un studio numérique, une salle de production de MOOCs et une programmation événementielle. Tout au long de l’année des événements d’innovation sociale et de l’économie sociale et solidaire y sont organisés (Immersions, ateliers, conférences).ès juin 2022, six nouvelles solutions d’accompagnement et