Découvrez l’initiative régionale de la Sauvegarde Isère

Cette initiative innovante est repertoriée parmi les projets de la plateforme de l'innovation sociale de Nexem. Le colloque est prévu pour le début de l’année 2022 à Grenoble et Thierry Ihler, Directeur des ressources humaines de la Sauvegarde de l’Isère, nous présente ce projet.

A quels enjeux / objectifs / défis ce projet innovant répond-t-il ?
Notre problématique est éminemment liée aux enjeux RH (de recrutement, d’intégration, de formation, de gestion des carrières et des parcours professionnels, de rémunération), ainsi qu’aux enjeux managériaux et de communication. Dans le cadre de la politique stratégique de l’association, la Sauvegarde Isère souhaite bâtir une stratégie d’attraction, d’engagement et de communication. Par ce biais, l’association souhaite aussi valoriser la dimension durable et sociale de sa politique RH.
Au cœur du projet, l’enjeu est d’abord de reconnaître, motiver, faire grandir et fidéliser les salariés en interne.
Les objectifs de notre initiative sont multiples. Il s'agit tout d'abord de faire en sorte que l’ensemble des parties prenantes comprennent les enjeux de l’attractivité des métiers du secteur, et ainsi donner du sens au travail. Il nous faudra également recenser, échanger et débattre des problématiques en lien avec l’attractivité des métiers mais aussi partager et échanger sur les pratiques existantes et futures. Le colloque pourra aussi aider à créer un sentiment d’appartenance à une communauté d’intérêt en favorisant l’adhésion et la cohésion et pour faire vivre et évoluer la culture des organisations et des ESSMS. Il pourra contribuer à la co-construction avec les financeurs des solutions de demain.
Quant à nos défis... il s'agit clairement de participer à l’amélioration de l’attractivité des métiers du secteur et de la marque employeur, et créer une synergie avec les acteurs du territoire, pour ainsi faire connaître les métiers et susciter des vocations, en attirant de nouveaux talents.

Ce projet est-il né d’un constat critique au départ, d’un repérage des besoins non répondu ?
Une perte d’attractivité voire des « pénuries » des métiers du secteur sanitaire, social et médico-social, se font ressentir, entraînant des difficultés dans le recrutement des salariés, notamment sur le personnel formé. Ces difficultés pèsent sur les organisations de travail et sur la fidélisation de nos salariés en poste. A terme, un risque de perte d’attractivité deviendra préjudiciable pour les personnes accompagnées, et fragilisera les prestations et accompagnements proposés.
D’autre part, est estimé à 150 000 le nombre de départs à la retraite d’ici 2025 ce qui représente un peu plus de 4 postes dans chaque établissement du secteur. Il est donc urgent de répondre à cette problématique qui ne peut que s’empirer dans les années à venir.
Conscients de ces difficultés, nous souhaitons proposer un projet porteur de sens avec des solutions simples et adaptées aux besoins du territoire et au secteur sanitaire, social et médico-social.

Avez-vous rencontré des obstacles ou à l’inverse des facilités à la mise en œuvre de votre projet ?
Notre projet est en cours de conception, et dépendra bien entendu d’une part de la mobilisation des acteurs ; et d’autre part des financements dont nous pourrons bénéficier en lien avec l’organisation de ce colloque.

Quels impacts votre initiative a-t-elle d'ores et déjà ?
L’organisation de ce colloque permettra aux différents acteurs de prendre conscience, d’échanger et de s’impliquer en transversalité, sur le sujet de l’attractivité des métiers. L’objectif est d’aboutir à un diagnostic étayé et partagé par l’ensemble des parties prenantes. Il s’agit d’ancrer l’association sur un territoire, et de la positionner comme ressource pour les acteurs et partenaires sur cette thématique.
Cette initiative permettra de répondre aux besoins et aux politiques actuelles en améliorant les accompagnements proposés par notre association. L’amélioration des conditions de travail et du bien-être des salariés participera par voie de conséquence à l’amélioration de la qualité de nos accompagnements.

Quelles sont vos perspectives ?
Notre projet offre des perspectives à la fois en interne (au niveau de l’association) mais également en externe (au niveau des parties prenantes et des pouvoirs publics).
Outre la prise de conscience des différentes parties prenantes, nous espérons à travers ce projet obtenir des débouchés concrets au niveau associatif en termes de recrutement, d’intégration, de fidélité organisationnelle et de qualité de vie au travail. Il nous semble primordial de travailler en synergie les uns avec les autres, notamment dans la mise en œuvre de leviers d’action communs (au niveau d’un même territoire géographique).
La finalité est bien entendu de garantir une qualité dans les accompagnements proposés, et de co-construire des dispositifs collaboratifs, proposant des solutions et des parcours (de vie, de soin, d’accompagnement) sur mesure.
A la suite de la pandémie mondiale de la Covid-19, les pouvoirs publics ont opéré une prise de conscience des conditions de travail et de la pénibilité des métiers des soignants, et ont engagé une réflexion globale sur le sujet. Cette réflexion a abouti entre autres à une revalorisation des salaires des personnels hospitaliers (par le biais du Ségur de la Santé) ; revalorisation certes nécessaire mais qui n’a pas été étendue à nos secteurs d’activité (social, protection de l’enfance, handicap, insertion). Cette configuration a évidemment un impact sur l’attractivité de ces secteurs, impact qui va créer des iniquités importantes si aucune action correctrice n’est envisagée par les pouvoirs publics. Nous espérons qu’une réelle prise de conscience va s’opérer dans le sens d’une équité de traitement et de valorisation pour tous les professionnels. Nexem, la FEHAP et la Croix-Rouge française ont d’ailleurs réaffirmé la nécessité d’une revalorisation dans tous les secteurs, selon les mêmes modalités, rappelant que le privé non lucratif représente 75% du secteur social et médico-social.

Où trouver des informations sur votre projet ?
Vous pouvez retrouver des informations de notre projet sur notre magazine associatif paru au mois de juin 2021 ainsi que sur le site internet de la Sauvegarde Isère.

Pour plus d’information, contactez le pôle offre sociale et médico-sociale : innovation-osms@nexem.fr